Actualités et Publications
23/09/2014
Risque pays et études économiques

Baromètre trimestriel du risque sectoriel Coface : 14 secteurs dans trois grandes régions du monde

Baromètre trimestriel du risque sectoriel Coface : 14 secteurs dans trois grandes régions du monde

Timides signes d’amélioration du risque sectoriel en Europe

 

 

Europe de l’Ouest : la métallurgie et l’automobile quittent la catégorie des « risques très élevés »

La croissance nulle enregistrée en zone euro au deuxième trimestre 2014 confirme le scénario d’une reprise exceptionnellement lente. Toutefois, selon les prévisions de Coface, en 2014 la croissance du PIB sera positive, estimée à 0,9%, après une contraction de -0,4% en 2013. Cette tendance se traduit par une première amélioration de l’évaluation du risque sectoriel de la zone : longtemps considérés comme « très élevés », les secteurs de l’automobile et de la métallurgie rejoignent la catégorie des « risques élevés ».

 

Les dix mois consécutifs de hausse des ventes automobiles profitent aux équipementiers, et le marché se dynamise en Allemagne, au Royaume-Uni, et en Espagne. Cette reprise profite au secteur de la métallurgie où le chiffre d’affaires et la rentabilité des entreprises s’améliorent fortement. Toutefois, bien que les investissements reprennent, le secteur reste très handicapé par des surcapacités persistantes.

 

Coface maintient les évaluations des douze autres secteurs d’Europe de l’Ouest qui continuent à afficher un risque « élevé » ou « moyen ». Malgré cette stabilisation, à la différence de l’Amérique du Nord et de l’Asie émergente, aucun secteur européen n’atteint encore un niveau de risque pouvant être considéré comme « modéré ».

 

Amérique du Nord : majorité de secteurs en « risque moyen »

Soutenues par une croissance équilibrée et une consommation dynamique, les entreprises nord-américaines disposent de perspectives stables, malgré les conditions météorologiques difficiles du premier trimestre 2014. Le risque « moyen » subsiste pour une majorité de secteurs.

 

Les perspectives sont positives pour l’automobile qui dispose encore d’une confortable assise financière : les ventes augmentent de 4,6% à fin juillet 2014, sur un an. La vertueuse dynamique de l’automobile offre des débouchés aux entreprises du secteur de la chimie. En effet, leur profitabilité augmente de près de 12% à fin juin 2014, sur un an, grâce à l’accès à une énergie et une matière première peu chères.

 

Asie émergente : le papier-bois et la construction dégradés d’un cran

Contrairement à l’Europe de l’Ouest et à l’Amérique du Nord, où les risques tendent à se stabiliser, l’Asie émergente, suit un chemin inverse malgré la croissance soutenue en Chine et en Inde. En raison du processus d’assainissement des surcapacités en cours, les stocks s’accumulent et l’endettement des entreprises augmente.

 

La métallurgie voit les prix de l’acier baisser. C’est l’unique secteur asiatique évalué en «  risque très élevé » depuis avril dernier.

 

La dégradation du risque sectoriel se poursuit dans les secteurs de la construction et du papier-bois. La construction, menacée par une demande affaiblie, des conditions de crédit plus sévères et par l’apparition de villes-fantômes en Chine, passe de « risque moyen » en « risque élevé ». La hausse des défaillances des PME du secteur du papier, combinée aux surcapacités, amène Coface à déclasser le secteur du papier-bois en « risque moyen ».

Télécharger le communiqué : Baromètre trimestriel du risque sectoriel Coface : 14 secteurs dans t... (204,56 kB)

Contact


Contact Journalistes

Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 
 
Justine LANSAC
Tel : +33 1 49 02 24 48 
Mail : justine.lansac@coface.com

Haut de page
  • English
  • Français