Actualités et Publications
26/02/2015
Publications économiques

La France, une terre propice au developpement des start-ups ?

PANORAMA : La France, une terre propice au developpement des start-ups ?

La démocratisation de l'accès à Internet dans les années 1990 a entrainé la création de très nombreuses entreprises. Cette période de fort dynamisme économique a vu l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) s'intensifier via le déclin du prix des services informatiques. Cette innovation de rupture est devenue rapidement accessible à tous les agents économiques, participant au développement des Start-ups, dont l'un des fondements repose sur l'innovation.

Pour cette raison, une définition stricte du concept de start-up n'existe pas. Les externalités générées par les innovations de ces « entreprises » sont amenées à faire évoluer perpétuellement l'environnement qui les entoure et vice versa. Si le caractère innovant marque la différence entre une entreprise conventionnelle et une start-up, ces dernières n'en demeurent pas moins des acteurs fragiles, notamment dans les premières années de leur vie. Dans ce contexte, nous nous interrogeons sur leur santé : leur dynamique est-elle plus favorable que celle de l'ensemble des entreprises françaises ? Leur environnement est-il propice en France, par rapport à d'autres pays ?

Nous définissons d'abord le cadre dans lequel le concept de start-up a vu le jour et expliquons que l'innovation est un facteur de destruction créatrice. Selon la définition du Larousse, l'innovation est « un processus d'influence qui conduit au changement social et dont l'effet consiste à rejeter les normes sociales existantes et à en proposer de nouvelles ». Effectivement, si les innovations de produit et de procédé ont toujours un poids important, les innovations de commercialisation et d'organisation se développent de plus en plus et représentent, au sein des PME françaises, 37% des innovations entre 2008 et 2010.

Nous nous penchons ensuite sur le dynamisme des créations de start-ups, leur poids dans l'économie mais aussi l'évolution de leurs défaillances en France afin d'apprécier les risques inhérents à leur statut si particulier. Sont-elles réellement des acteurs plus fragiles ?

Puis nous analysons l'écosystème français selon trois principaux piliers, en le comparant avec d'autres pays. Nous positionnons la France sur ses capacités à former les individus, les spécificités liés aux comportements des Français et l'accès aux ressources de financement. Nous mettons en avant l'importance de la participation du secteur public et des limites engendrées par cette spécificité hexagonale. Enfin, nous dressons une conclusion sur la qualité de cet écosystème en lien avec le développement des start-ups en France.

TÉLÉCHARGEZ CETTE PUBLICATION

SOMMAIRE
  • Start-ups :définition et faits stylisés
  • Les défaillances de start-ups en France
  • Développement des start-ups : quelles sont les clés du succès ? 

 

 

 

 

 

Télécharger la publication : La France, une terre propice au developpement des start-ups ? (2,08 MB)

Contact


Contact Journalistes

Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 
 
Justine LANSAC
Tel : +33 1 49 02 24 48 
Mail : justine.lansac@coface.com

Haut de page
  • English
  • Français