Actualités et Publications
09/02/2016
Actualités institutionnelles

Résultats de Coface en 2015 : un résultat net à 126 M€ et un dividende stable proposé à 0,48€ par action (5)

Coface logo
  • Croissance du chiffre d’affaires : +3,4% à périmètre et change courants (+1,2% à périmètre et change constants)
  • Ratio de sinistralité net de réassurance stabilisé sur les six derniers mois ; ratio combiné à 83,1%
  • Résultat net (part du groupe) : 126 millions d’euros, soit un résultat pour le quatrième trimestre de 28 millions d’euros
  • Résultat net par action de 0,80 euro stable, taux de distribution5 de 60% du résultat net
  • Xavier Durand est le nouveau directeur général de Coface à compter d’aujourd’hui 

Sauf mention contraire, les variations sont exprimées en comparaison avec les résultats au 31 décembre 2014
Les résultats 2014 publiés ont été retraités des impacts liés à l’application de l’interprétation IFRIC 21
Les résultats annuels 2014 intégrant l’IFRIC 21 sont équivalents à ceux publiés en 2014

 

Au terme d’une année 2015 marquée par une détérioration de l’environnement économique mondial, Coface enregistre un résultat net (part du groupe) en légère progression à 126 millions d’euros (125 millions d’euros en 2014). Le chiffre d’affaires croît cette année de 3,4% (+1,2% à périmètre et change constants) porté par les pays émergents. Le ratio de sinistralité net de réassurance a été stabilisé sur les six derniers mois, à 52,5%. Coface s’est préparé au nouveau régime prudentiel Solvabilité II qui a pris effet le 1er janvier 2016. Le ratio de couverture du capital s’élève à 147%7, soit un niveau en ligne avec l’appétit aux risques souscrits et la politique de distribution de 60% du résultat de Coface.

Sur la base de son résultat par action, stable à 0,80 euro, le Groupe proposera ainsi une distribution5 de 0,48 euro par action.

 

Chiffres clés au 31 décembre 2015

Le conseil d’administration de COFACE SA a examiné les comptes consolidés clos au 31 décembre 2015 lors de sa séance du 9 février 2016. Ils ont fait l’objet d’une revue par le comité d’audit. Comptes non audités, en cours de certification. 

tab1FR

 

Chiffre d’affaires

En 2015, Coface a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1 489,5 millions d’euros en progression de 3,4% par rapport à 2014 (+1,2% à périmètre et change constants). Cette évolution découle de la stratégie commerciale mise en œuvre par le Groupe : elle s’appuie sur une politique d’innovation produits et de distribution multicanal et sur un renforcement des processus de ventes et de leur suivi.

La production de nouveaux contrats est en baisse par rapport à l’année dernière, qui avait notablement bénéficié de la signature de quelques contrats importants. La rétention duportefeuille de clients s’établit à un bon niveau, à 88,2%.

L’environnement concurrentiel et la bonne rentabilité des contrats dans les marchés matures ont pesé sur les prix tout au long de 2015. Cette pression reste toutefois maîtrisée : l’effet prix des contrats est stable par rapport au 30 septembre 2015, à -2,4%.

La croissance du chiffre d’affaires du Groupe est portée par les marchés émergents. Aux Etats-Unis, la réorganisation du réseau d’agents sur l’ensemble du territoire américain explique la performance en retrait. Dans les marchés matures, plus rentables, la concurrence reste vive et pèse sur les prix.

 

tab2FR

 

 

Résultats

  • Ratio combiné

Le ratio de sinistralité net de réassurance s’établit à 52,5%. Il a été stabilisé sur les six derniers mois sous l’effet des réductions de l’exposition sur les entreprises et secteurs les plus fragiles. Durant cette période, Coface a continué d’ajuster ses engagements à la baisse, en particulier dans les pays émergents, et les effets de cette politique se matérialisent progressivement en fonction des délais de paiement observés.

Les frais généraux internes sont toujours maîtrisés : retraités d’éléments non-récurrents3, ils diminuent de 1,8% à périmètre et taux de change constants (-0,5% à périmètre et change courants), soit un niveau nettement inférieur à la progression des primes qui augmentent de 2,0% (+4,7% à périmètre et change courants). Les frais de distribution ont augmenté plus vite que les primes en 2015, en raison d’une croissance du chiffre d’affaires plus importante dans les régions où la commercialisation des polices est majoritairement intermédiée.

Le ratio de coûts net de réassurance s’établit à 30,5% au 31 décembre de 2015 : hors effet de change et éléments non-récurrents, il s’établit à 29,5%, soit une augmentation de 0,2 point par rapport au 31 décembre 2014.

Au total, le ratio combiné s’établit à 83,1% au 31 décembre 2015, soit une hausse de 3,4 points par rapport au 31 décembre 2014, reflétant la dégradation de l’environnement macroéconomique au cours de l’année écoulée.

  • Résultat financier

Fruit de la diversification du portefeuille financier illustrée par la mise en place d’investissements sur des fonds d’immobiliers paneuropéen non cotés, le résultat financier4 s’élève à 53,1 millions d’euros (dont 4,5 millions d’euros d’externalisation de plus-value) au 31 décembre 2015, contre 42,8 millions (dont 8,4 millions d’euros d’externalisation de plus-value) en 2014.

  • Résultat opérationnel et résultat net

Hors éléments retraités, le résultat opérationnel2 s’établit à 194,1 millions d’euros et le résultat net (part du groupe)2 à 140,9 millions d’euros.

Sur la base d’un résultat net par action de 0,80 euro, une distribution5 de 0,48 euro par action sera proposée pour 2015, soit un montant stable par rapport à 2014. 

Solidité financière – Solvabilité II

 

Au 31 décembre 2015, les capitaux propres IFRS part du groupe s’établissent à 1 760,9 millions d’euros. Leur évolution s’explique principalement par le résultat net positif de 126,2 millions d’euros minoré de la distribution aux actionnaires de 75,5 millions d’euros et de la variation à la baisse des réserves de réévaluation des actifs financiers disponibles à la vente.

Coface s’est préparé au nouveau régime prudentiel Solvabilité II, qui a pris effet le 1er janvier 2016. Dans ce cadre, Coface prévoit de compléter ses outils de gestion du capital et a l’intention de mettre en place une ligne de capital contingent visant à protéger sa solvabilité en cas de scenario extrême6.

Calculé sur ces bases selon la formule standard, le ratio de couverture du capital nécessaire à la couverture des risques d’assurance et d’affacturage s’élève à 147%7, soit un niveau en ligne avec son appétit aux risques et sa politique de distribution5 de 60% du résultat net par action, telle que proposée5 à nouveau cette année.

Les agences de notation Fitch et Moody’s ont par ailleurs reconfirmé les notes de solidité financière (IFS) du Groupe respectivement AA- et A2 (perspective stable), les 17 septembre et 13 octobre 2015. 

Transfert des garanties publiques

Les travaux de préparation par Bpifrance du transfert de l’activité « garanties publiques », que Coface gère pour le compte de l’Etat français, sont en cours. Ce transfert a fait l’objet d’une modification du cadre législatif et réglementaire applicable8, dont l’entrée en vigueur sera fixée ultérieurement par un décret. Coface continuera d’être rémunéré par l’Etat français jusqu’au transfert effectif de l’activité dont la date n’est pas encore connue.

Perspectives

Le contexte macroéconomique actuel est exigeant (une croissance molle dans les pays avancés, des risques plus importants dans les pays émergents et une volatilité des marchés financiers) et aucune évolution notable de cette situation n’est anticipée sur l’année 2016. En l’absence de rebond significatif de l’activité mondiale et compte tenu du transfert de la gestion des garanties publiques, les objectifs de croissance du chiffre d’affaires et de rentabilité (rendement sur fonds propres nets des actifs incorporels ou « RoATE ») que Coface s’étaient fixés il y a deux ans, à horizon 2016 ne seront pas atteints. Le business model de Coface, sa solidité financière et ses perspectives de taux de distribution du résultat, à environ 60%, ne sont toutefois pas remis en cause.

Comme annoncé le 15 janvier 2016, Xavier Durand succède à Jean-Marc Pillu au poste de directeur général de Coface à compter de ce jour. Xavier Durand, 52 ans, polytechnicien, a réalisé la plus grande partie de sa carrière au sein de GE Capital. Il a, depuis 25 ans, acquis une expérience opérationnelle de direction générale dans les services financiers régulés, dans plus de 30 pays.

 

Commentant sa nouvelle nomination, Xavier Durand, directeur général de Coface, a déclaré : 

« Je suis fier d’arriver à la tête de cette belle entreprise : Coface est une marque reconnue mondialement et le Groupe dispose d’un vrai savoir-faire.

Mes priorités seront les suivantes :

  • Sur les risques : un ajustement de nos expositions a été réalisé entre 2014 et 2015, et se poursuivra à chaque fois que cela est nécessaire ; ses effets se matérialiseront dans le temps ;
  • Sur les coûts : nous allons étudier et mettre en place les adaptations structurelles nécessaires pour améliorer l’efficacité opérationnelle du Groupe ;
  • Dans ce contexte, j’ai aussi pour mission de trouver les leviers et dégager les moyens qui permettront d’insuffler une nouvelle dynamique commerciale au Groupe ;

Avec mon équipe dirigeante, et après une phase de prise en main, je vais ainsi définir les actions à mener pour renforcer, dans la durée, le développement rentable de Coface. Je commence dès aujourd’hui ces travaux et je profiterai de nos points trimestriels pour vous faire part de leur évolution. »

 

NOTES 

1 Périmètre et change constants. Les résultats 2014 publiés ont été retraités des impacts liés à l’application de l’interprétation IFRIC 21. Les résultats annuels 2014 intégrant l’IFRIC 21 sont équivalents à ceux publiés en 2014.

2 Voir annexes ci-après, "Tableau de Réconciliation", pour le calcul du résultat opérationnel hors éléments retraités. Pour le calcul du résultat net (part du groupe), un taux d'imposition normalisé a été appliqué aux éléments retraités pour l’exercice 2014 et l’exercice 2015.

3 Les frais généraux internes sont retraités d’une provision fiscale exceptionnelle d’un montant de 3,2M€.

4 Résultat des placements nets de charges hors coût de l’endettement

5 Distribution soumise à l’approbation de l’Assemblée générale annuelle des actionnaires du 19 mai 2016

6 Sous réserve de la signature de l’accord relatif à la mise en place de cette ligne

7 Calcul du ratio de couverture effectué selon l’interprétation de la formule standard Solvabilité II. Calcul préliminaire.

8 Article 103, de la loi de finance rectificative (2015-1786) du 29 décembre 2015

Télécharger le communiqué : Résultats de Coface en 2015 : un résultat net à 126 M€ et un divi... (526,61 kB)

Contact


Contact Journalistes

Maria KRELLENSTEIN
Tel : +33 1 49 02 16 29
Mail : maria.krellenstein@coface.com 
 
Justine LANSAC
Tel : +33 1 49 02 24 48 
Mail : justine.lansac@coface.com

Haut de page
  • English
  • Français